La paralysie cérébrale en deux mots

La paralysie cérébrale est le terme d’utilisation internationale, le terme le plus répandu en France est l’infirmité motrice cérébrale ou IMC.

C’est la séquelle d’une atteinte cérébrale précoce survenue :

  • Avant la naissance: AVC, prématurité, infection ou intoxication maternelle (rubéole, cytomégalovirus, toxoplasmose…).
  • Pendant la naissance: accouchement difficile, souffrance fœtale…
  • Ou dans les trois premières années de vie: infection, traumatisme physique, arrêt cardiaque…

La paralysie cérébrale ne peut pas être guérie.

Les tissus endommagés ne peuvent pas être réparés. Mais les lésions sont fixes et n’évoluent pas.

La paralysie cérébrale touche entre 1 et 2 nouveaux nés sur 1000.

Certains ne subissent qu’une atteinte légère, d’autres sont plus lourdement atteints.

Si les lésions sont non évolutives, leurs conséquences peuvent malheureusement évoluer considérablement.

Ces lésions provoquent essentiellement des troubles moteurs, troubles gênant la commande de contrôle des gestes.

Mais peuvent s’ajouter d’autres troubles : sensoriels, cognitifs ou touchant la vision ou l’ouïe.

La pathologie diffère d’une personne à l’autre en fonction de l’étendue et de la localisation des lésions.

Certains enfants auront une démarche hésitante, alors que d’autres ne pourront marcher sans assistance, ou tenir en position assise.

En France, la cause la plus connue serait la prématurité.

En Europe, 1,5% d’enfants sont nés prématurés.

Parmi les grands prématurés, 40% auront des troubles moteurs, cognitifs ou sensoriels.

Le trouble moteur le plus fréquent est la spasticité.

La rééducation doit être commencée le plus tôt possible, et sera longue et intensive.

 

La spasticité

Spasticité: contraction involontaire d’un groupe de muscles opposés simultanément.

Ces muscles qui se contractent involontairement se raidissent et rendent difficile ou impossible le mouvement du membre atteint.

La spasticité favorise le développement de complications orthopédiques et peut conduire à des déformations orthopédiques irréversibles.

Afin d’éviter ces déformations, une prise en charge dès le plus jeune âge est primordiale.

La paralysie cérébrale… c’est quoi au fond ?!
bee on web